Recherche

Dernières Infos Flus RSS - Les infos de l'association PNT65

+ Plus d'infos +

 

Evelyne licenciée à 55 ans : interview

 


Avenir Navigants :
Evelyne, tu es instructrice PNC chez Brit Air. Tu vas avoir 55 ans en décembre 2006. Tu vas donc devoir cesser ton activité de PNC. Comment se fait-il que tu n'aies que 7 ans d'ancienneté ?

Evelyne :
J’ai été PNC au total pendant 22 ans dans plusieurs compagnies aériennes après mes débuts en 1974. J’ai démissionné en 1978 pour raisons personnelles. J’ai ensuite fait de nombreux CDD ou CDI. J’ai été licenciée plusieurs fois de compagnies qui ont été mises en liquidation. Je suis en CDI depuis 7 ans chez Brit Air. J'y suis très heureuse et j'adore mon travail.

Avenir Navigants :
Jusqu'à quel âge avais-tu l'intention de continuer ?

Evelyne :
Au moins jusqu'à 58 ans pour avoir 25 annuités de cotisation à la CRPN. Mais j'aurais peut-être continué au-delà.

Avenir Navigants :
Quel reclassement au sol on te propose ?

Evelyne :
On ne me propose aucun reclassement. Je suis licenciée. Cette histoire de reclassement est une vaste fumisterie dont les syndicats signataires sont parfaitement conscients.

Avenir Navigants :
Quel sera le montant de ton indemnité exclusive de départ ?

Evelyne :
En application de la loi, j'ai droit à 1/10ème de mois de salaire par année d'ancienneté, donc j'aurai 7/10ème de mois de salaire, soit environ 1800 €. Combien toucherait un PNC d'Air France dans la même situation ?

Avenir Navigants :
Avec ton ancienneté, un PNC d’Air France toucherait environ 13 mois de salaire, soit environ 20 fois plus que toi.

Evelyne :
Remerciez bien de ma part les syndicats PNC d’Air France.

Avenir Navigants :
Une conclusion ?

Evelyne :
Je croyais vivre dans une France démocratique dont le gouvernement avait fait de l’emploi des seniors sa priorité.
J’ai l’impression d’être dans un pays totalitaire, derrière le rideau de fer baissé par les syndicats, les patrons, les parlementaires et le gouvernement.
La médecine aéronautique me juge en pleine forme physique, apte à la fonction de PNC.
M’interdire de continuer mon métier de PNC en raison de mon âge, sous des prétextes mensongers, m’obliger à aller pointer au chômage, à la charge de la collectivité, est une intolérable atteinte à ma liberté, ma dignité et ma vie privée.